« Décès
Ajouts et corrections »

AUTRES DONNÉES

 

 

  • ACTES PAR TYPE

    Information sur les types d'actes dans les données.


  • MORTALITE INFANTILE

    Données sur le nombre d'enfants nés et morts en 1764.


  • ALPHABETISME

    Ce graphique met l'accent sur les individus explicitement indiqués comme analphabètes.

    Moins de 5% des individus – enfants à l'occasion de leur baptême et décédés à l'occasion de leur enterrement exclus – furent explicitement désignés comme incapables de signer de leur nom, une aptitude qui a servi comme variable permettant d'estimer le degré d'analphabétisme. Beaucoup d'individus ne signèrent pas de leur nom, mais pour d'autres raisons, ou signèrent un acte mais n'en firent pas de même avec un autre. Les pratiques des officiants pouvaient varier d'une paroisse à l'autre en matière de signature, et l'acte de baptême d'un enfant n'était pas signé par la mère. Cette métrique est donc un reflet très imparfait du degré d'alphabétisation. Il est toutefois clair que s'ils n'étaient pas les plus connectés, les individus analphabètes ne manquaient certainement pas  de connections. La plus connectée des personnes analphabètes, Magdelaine Rouffignac, qui apparaît sur le bas de la carte, avait un mari alphabétisé, et le couple avait plusieurs amis qui signèrent leur acte de mariage. Les informations sur l'incapacité à signer sont accessibles dans les ensembles de données téléchargeables.

    Parmi ceux qui se marièrent en 1764, les taux d'alphabétisation apparaissent beaucoup plus faibles. Seulement 40 pourcents des femmes et 54 pourcents des hommes signèrent leur acte de mariage. Parmi ceux qui ne signèrent pas, 12 pourcents furent indiqués comme incapables de signer. Il y eut 12 mariages pour lesquels l'homme signa mais non la femme, et 2 mariages pour lesquels la femme signa mais non l'homme. Il est intéressant de remarquer que la plupart des individus qui ne signèrent pas leur acte de mariage furent mariés dans la grosse paroisse de Saint Martial, dans laquelle seulement 22 pourcents des épouses signèrent, contre 67 pourcents dans d'autres paroisses. Aucun mari ou femme ne fut dit, à Saint Martial, incapable de signer (alors que le registre paroissial de Saint Martial notait l'incapacité à signer le registre au cours d'autres cérémonies, et notamment baptême et enterrement).


  • ANALYSE DES DEGRES

    Le « degré » d'un nœud est le nombre d'arêtes qui partent et arrivent à ce nœud. Ce graphique montre la ventilation des nœuds selon leur nombre d'arêtes.


  • COMPOSANTES CONNECTEES

    Ce graphique montre la taille des grappes de nœuds connectés. De nombreux nœuds sont sans connexions, et de nombreuses grappes sont de petite taille. Ils représentent des individus décédés sans signataires et de petites unités familiales. Sont aussi présentes des grappes beaucoup plus grosses, dont une avec presque 750 nœuds.